banniere.gif

 

 

 

  Saga        Biomatique Extasia

Hurlement de limbes

Angelica

Biomatique Extasia

Azatox

Les clowns

Président I.A

 

 

 

 

SAGA (SUITE DE SCENARIOS) BIOMATIQUE EXTASIA

 

 

Introduction :

 

La capsule rejoint le train navette en plein vol*. Utilisant un Casque de Projection** en mode semi réel***, devant-moi défilent de gigantesques anneaux électriques, formant de gigantesques serpents s’entrelaçant sur des milliers de kilomètres. La trajectoire que j’ai choisie de suivre dans notre citée monde apparaît alors en surbrillance, quartier de la métropole des sciences. J’entreprend un vaste agrandi de l’image sur l’un des nombreux secteurs médiathèques, encore une succession de zooms avant d’emprunter, pour finir, le regard d’une caméra de surveillance située juste devant l’ambassade robotique où de gigantesques panneaux à cristaux liquides diffusent de nombreux messages contextuels (date, heure, températures, informations diverses, résultat de la bourse, etc.) je reconnais alors mon interlocuteur, plutôt androïde****, attaché-case à la main, comme prévu au rendez-vous. Celui-ci m’envoie un signal avant de disparaître brièvement dans la foule.

 

* Voyager d’un point à l’autre du globe étant désormais courant, chaque individu possède des points d’attaches dans différentes zones de la citée monde, qui ne sont généralement loués que pour le temps d’une saison.

 

** C’est en stimulant certaines zones du cerveau par des ondes neuro-magnétiques que cet appareil remarquable est capable de reconstituer virtuellement tout ce dont à quoi nos cinq sens peuvent prétendre.

(voir aussi http://www.synergy-space.com/index.php?option=com_content&task=view&id=3925&Itemid=)

 

*** Le Cyberspace est la nouvelle formule d’Internet, l’interface étant désormais en 3D, associé au casque de projection, quiconque doit se munir d’un témoin virtuel et d’une panoplie anti-piratage efficace (anti-virus, anti-espion et autre pare-feu…) pour ne pas confondre le cyberspace et la réalité. Il n’est d’ailleurs pas rare d’y rencontrer des esprits égarés et attention quant aux utilisations prolongées, le phénomène étant susceptible de provoquer des crises d’épilepsies.

Pour conclure, il est également possible de passer en mode « Semi Virtuel. » Autrement dis de percevoir des éléments réels dans le virtuel, et réciproquement (on parle alors de mode Semi Réel.) Ce qui peut avoir des applications très pratiques dans certains domaines de précision, tel que la conduite, la chirurgie, ou le traçage de plans et de dessins techniques, l’utilisateur se contentant de reproduire les mouvements qui lui sont proposés sur ses calques.

 

**** Dans la citée monde, plus de travaux manuels pénibles, salissants ou dégradants : C’est là désormais le labeur des robots. Ils sont contrôlables à partir d’un casque de projection pour une utilisation directe ou pour une programmation de tâches automatiques. Ils sont utilisés dans des domaines aussi variés que la maison, la production de masse en usine, l’entretien de la citée monde ou de longs périples en milieu extérieur.

Mais fini la tôle d’acier rigide et les câbles métalliques. Les prouesses technologiques sont telles que la plupart des robots sont constitués de matières souples, composites ou d’imitations organiques (tels que des alliages de fibres de carbones, latex et autres élastomères…) Ces nouvelles générations de robots sont animorphe (d’apparence animal) spaciomorphe (d’apparence extraterrestre), androïdes (d’apparence humaine) ou polymorphe (comble du paroxysme : Plusieurs apparences mutantes !)

Enfin, il est assez facile de différencier les robots des humains par leur manque d’expression ou leur faible amplitude de comportement (qui leur fait souvent ressembler à des poupées ou des automates…), néanmoins, les générations les plus avancées sur le plan technologique sont susceptibles d’être confondues avec des êtres humains.

 

 

Voir aussi http ://jeux-simulation.eu/trance

 

 

Copyright © 2008 Christophe Vanhille - Tous droits réservés -